fbpx

Connaissez-vous le point commun entre les Aztèques et la conquête spatiale ?

Un indice… C’est tout petit et c’est vert 🌱

Je vois bien que les plus farfelus seraient tentés de croire que les aztèques étaient en contact avec les petits hommes verts, mais ce n’est pas du tout de ça 😂🛸Vous ne trouvez toujours pas ? le point commun c’est la spiruline, notre microalgue verte.

En effet, de l’empire aztèque aux voyages intergalactiques, la spiruline est toujours de la partie !

 

 

Les Aztèques :

La consommation de spiruline remonte au moins au règne de l’empereur aztèque Montezuma (1467-1520), très friand de poissons, qui envoyait (sans pression) des coursiers pour relayer les 300 km qui séparaient sa capitale du golfe du Mexique, afin de pouvoir les déguster frais. Ces coureurs parvenaient à parcourir de longues distances grâce à leur EPO naturelle – la spiruline ! Après avoir été récoltée sous forme d’une sorte de boue bleu-vert à l’aide de filets à mailles très fines, la spiruline était ensuite séchée sous forme de galettes et consommée avec des grains de céréales, assaisonnés de chilmolli (une sauce à base de tomate, de poivre et d’épices).

La conquête spatiale :

Grâce à sa forte concentration en macronutriments (dont les protéines), vitamines et minéraux, différentes agences spatiales (dont l’ESA) se penchent très sérieusement sur sa consommation dans l’espace. La spiruline contribue à satisfaire les besoins alimentaires essentiels, elle est facile à cultiver, résistante, et pourrait être utilisée pour filtrer les déchets organiques (notamment les urines des astronautes). Enfin, elle permettra de traiter le CO2, et de relâcher de l’oxygène dans les vaisseaux. Bref une microalgue pleine de promesse.

À l’avenir, la spiruline pourrait même faire partie du régime alimentaire des astronautes en voyage vers Mars.

Julien Algorapolis