Les 9 questions que vous n’osez pas poser ?

Notre éclairage !

La spi...quoi ?

La spiruline est une micro-algue d’eau douce, reconnaissable grâce à sa forme spiralée, d’où « spiruline » !

Naturellement présente dans des lacs saumâtres des régions intertropicales, elle était consommée par les habitants locaux. Redécouverte dans les années 40, étudiée, saluée pour ses qualités nutritionnelles, elle est à nouveau produite sous forme inerte (paillettes, poudre etc.) depuis quelques décennies et consommée pour l’alternative qu’elle offre aux protéines animales et végétales classiques. Nous souhaitons la remettre au goût du jour sous sa forme la plus pure, pour l’offrir au plus grand nombre.

Un super cocktail aux qualités nutritives remarquables : 10 vitamines (A,E,K, groupe B dont la vitamine B12), tous les acides aminés, 2 acides gras essentiels, des antioxydants, 10 minéraux (dont Ca, Fe, K, P, Na, Mg).

Vous en voulez encore ? Voici quelques précisions sur les apports de la spiruline (méthode de calcul opérée sur des produits déshydratés) :

Protéines végétales

Avec une teneur allant de 55 à 70% de son poids sec, la spiruline est plus riche en protéines que la plupart des aliments courants. En comparaison, la farine de soja, réputée excellente source de protéines végétales, en contient environ 35%.

La spiruline renferme des protéines de qualité, notamment les 8 acides aminés essentiels que notre corps ne peut produire lui-même et qui doivent donc être apportés par l’alimentation.

Ses protéines sont hautement assimilables par l’organisme. Ne possédant pas de paroi cellulosique, la spiruline est très digestible, de l’ordre de 80 à 90%, soit 5 fois plus que la viande.

Vitamines

La vitamine A : la spiruline contient 15 fois plus de bêta-carotène, le précurseur de la vitamine A, que les carottes, et sa bio disponibilité est prouvée.

La vitamine B : second aliment le plus riche en vitamines B après la levure de bière, la spiruline contient plus précisément les vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B7, B8, B9 et B12.

La vitamine D : elle intervient dans l’absorption du calcium et du phosphore.

La vitamine E : elle possède des propriétés antioxydantes, protège l’organisme des maladies cardiovasculaires et maintient les fonctions cognitives. La teneur en vitamine E de la spiruline, bien que très variable du fait de la chaleur et de la lumière, est comparable à celle du germe de blé.

La vitamine K : la spiruline possède des propriétés coagulantes et antihémorragiques (il faut cependant rester attentif : la consommation de spiruline est contre-indiquée pour des patients suivant des traitements anticoagulants, qui visent justement à inhiber l’absorption de la vitamine K).

Oligo-éléments

Du fer : Une cuillère à soupe de spiruline couvre 100% des apports journaliers recommandés (AJR). Le fer contenu dans la spiruline est très biodisponible : sa biodisponibilité serait six fois plus élevée que celle contenu dans la viande !

Mais aussi du magnésium, phospore, zinc, cuivre, sodium, sélénium, calcium, potassium, la phycocyanine, bêta-carotène, chlorophylle.

 

Manger de la spiruline, oui ! Mais...fraîche ?

Avant Algorapolis, la spiruline est habituellement commercialisée sous sa forme déshydratée, en comprimés, poudre ou paillettes, pour répondre aux contraintes de stockage et de transport. On la trouve au rayon des compléments alimentaires. Sous cette forme, elle a une odeur et un goût caractéristique assez prononcé. De plus, le processus de déshydratation, même à 42°, induit des pertes de micronutriments (enzymes, vitamines thermo sensibles, antioxydants…). Enfin, une grande partie de la production fait un très grand voyage avant d’arriver en boutique.

Avec Algorapolis, la spiruline fraîche s’invite à table ! Pour les végétariens, végans, flexi, sportifs … et pour tous les gourmands.

La spiruline fraîche est un produit 100% naturel. Pressée et conditionnée juste après récolte (sous 48h), elle n’a subi aucun traitement thermique et aucune transformation : c’est un aliment vivant, dont tous les principes actifs ont été préservés.

Elle se présente sous la forme d’une pâte généreuse et fondante, de couleur vert émeraude. Elle est quasiment inodore et a un goût doux ainsi qu’une texture onctueuse. Elle devient ainsi un aliment du quotidien, au même titre que le tofu, le fromage frais ou les œufs.

Nous nous plaçons en tant que pionniers de la production et de la distribution de spiruline fraîche et locale.

Une ferme urbaine, hein ?

Cultiver, produire c’est s’engager de manière responsable, et manger c’est être citoyen !

Le projet d’Algorapolis répond aux problèmes de la production/consommation irraisonnée de protéines et participe à l’ancrage d’une alimentation respectueuse et vertueuse.

A la croisée d’une ambition écologique, d’une réflexion économique et d’une aspiration citoyenne, Algorapolis émerge comme la ferme de spiruline fraîche à Paris.

Une production simple et naturelle : économe en énergie et en eau (circuit fermé, zéro perte), sans transformation, traçable, zéro déchet.

Une distribution en circuit court : locale (Ile de France pour l’instant), à vélo.

Une valorisation du produit : grâce à Algorapolis la spiruline ne se limite plus à des gélules ou des poudres, c’est un produit noble, riche et gastronomique !

Une méthode de culture innovante : culture, récolte, filtration, pressage, conditionnement et distribution – en moins de 48h.

Un modèle économique alternatif : une ferme urbaine, c’est une manière de valoriser le foncier en exploitant des friches urbaines inutilisées.

Algorapolis Paris : So french ? So bio ?

Savez-vous que la France est le premier pays européen producteur et consommateur de spiruline ?

Nous consommons près de 100 tonnes de spiruline déshydratée chaque année.

Le monde des spiruliniers français est en pleine expansion, pour preuve le nombre de producteurs a été multiplié par 30 en moins de 15 ans.

Toutefois, seulement 20% de cette spiruline est produite en France, le reste provient principalement de Chine ou des Etats-Unis.

Nous nous plaçons en tant que pionniers de la production et de la distribution de spiruline fraîche et locale, sans dépense de carbone superflue.

 

Pourquoi nous ne mentionnons pas « BIO » sur notre spiruline ?

Tout d’abord, il faut savoir que produire de manière « BIO », c’est « produire des aliments sans utiliser de produits de synthèse (engrais ou pesticides), ni pour les faire croître, ni pour les soigner. Tout vient directement de la nature. C’est aussi répondre à un cahier des charges, utiliser les règles de l’agriculture biologique et le faire vérifier par une société dénommée « organisme certificateur », comme le rappelle la Fédération des Spiruliniers de France.

Pour obtenir une spiruline BIO, il faut donc respecter ces critères. Et surtout, il faut la cultiver avec les minéraux qui lui sont indispensables et qui proviennent de la nature : soit par extraction minière, soit par fermentation de matière organiques végétales.

La culture de spiruline BIO est donc tout à fait possible, c’est le cas d’Algorapolis. Mais les certifications actuelles ne nous conviennent pas, car la classification de la spiruline par l’Europe en tant que « algue marine » entraine une incohérence dans la démarche biologique.

En effet, le cahier des charges européen impose par sa classification l’apport de matières organiques dans les milieux de culture, ce qui amène à changer les milieux très fréquemment, soit dix fois plus d’eau consommée et rejetée avec des effluents chargés à retraiter.

C’est pour cela que nous souhaitons, avec de nombreux spiruliniers, obtenir un label de spiruline BIO local et cohérent, et ne pas afficher les certifications actuelles sur nos produits !

De la spiruline fraîche dans mon frigo, et après ?

Tout d’abord, la spiruline fraîche doit être conservée entre 0 et 4°C, et grâce à nos travaux de R&D (conditionnement sous atmosphère), elle dispose maintenant d’une DLC de 10 jours.

Facile à cuisiner, et à intégrer dans vos recettes quotidiennes, vous pouvez en manger tous les jours. Habituellement, nous vous conseillons des portions de 10 à 12g par jour. Dans le cas de régimes (végan, végétarien, sportif), ou de cures particulières (anémie, fatigue ou carences alimentaires) vous pouvez manger de plus grande quantité de spiruline fraîche.

La spiruline fraîche permet de diversifier et d’équilibrer l’alimentation, elle a un effet détoxifiant et prévient le stress oxydatif, responsable du vieillissement cellulaire. Elle renforce les défenses immunitaires de l’organisme, accélère la récupération musculaire et procure de l’énergie. D’ailleurs, à propos d’effet énergisant, nous vous déconseillons d’en consommer le soir 😉

Enfin, si vous êtes sujet à l’hémochromatose ou à la phénylcétonurie, la consommation de spiruline est fortement déconseillée.

Je veux manger de la spiruline fraîche ! Comment faire ?

Notre projet s’affine, et vous trouverez très prochainement notre spiruline fraîche dans vos commerces préférés (bio, locaux et engagés bien sûr) en Ile de France. Nous développons aussi une collaboration avec un réseau de restaurateurs partenaires. Enfin, dans un second temps nous nous déploierons sur un plus large territoire !

Désolé, pas de commandes en ligne pour l’instant, car il nous parait difficile de combiner fraîcheur, maîtrise de l’empreinte carbone et livraison 

Vous y croyez ?

Nous travaillons tous les jours pour vous faire goûter notre spiruline fraîche très prochainement. Le projet avance et nous voyons enfin arriver la concrétisation. Nous vibrons pour notre projet, nous avons tant appris au contact de nos partenaires, et chaque retour, chaque soutien, chaque partage est le bienvenu !

N’hésitez pas à visiter notre showroom, à jeter un œil sur la campagne de crowdfunding à venir, et à parler de notre projet autour de vous !

Quelle quantité recommandée?

Il ne faut pas oublier que la spiruline est un aliment et non un médicament, il n’y a donc pas de « dosage » stricte à suivre.

D’autant plus que la quantité peut varier d’un profil à un autre (métabolisme, objectifs, conditions physiques, habitudes alimentaires… etc.)

Un sportif consommera approximativement 10g/jour tandis qu’une personne un peu moins active se verra conseiller 2 à 3 g quotidien pour en ressentir les effets bénéfiques (cure ou petits plats).

Enfin il convient de s’écouter, soi et son corps pour ajuster les doses en fonction du besoin ressenti. 

 

Spiruline : B12 ou pas B12?

Il y a dans 100gr de spiruline glacée 2x l’apport journalier recommandé en Vitamine B12. 

Explication : 

La vitamine B12 se scinde en 3 catégories

– La B12 biodisponible (c’est à dire celle que notre corps peut directement utiliser)

– La pseudo B12 qui ne peut être utilisée par notre corps, mais qui ne représente aucun danger à être consommée.

-La cobalamine qui est utilisée pour les supplémentation en vitamine, comme pour la spiruline sèche par exemple.

Il y a dans 100 gr de spiruline glacée de la pseudo vitamine B12 (80%) et de la Vitamine B12 biodisponible (20%). Cette dernière étant présente en quantité plus que suffisante comme il a été dit plus haut.

Une étude de Zotte (2003), démontré que des lapins supplémentés de spirulines présentaient davantage de B12 dans leur viande.

Une autre de Van Den Berg (1991) précise que la B12 s’absorbe mieux que la cobalamine.